Bonne Ouverture 2018

(2018-08-04)

Bonne ouverture 20128 à tous les sauvaginiers

(Lire la suite.)

Bienvenue, Non inscrit

123 ... Dernière
Page 1 sur 6
  1. #1
    Désinscrit
    Inscrit
    mars 2005
    Messages
    18 094
    Citation Envoyé par Guéna Voir le message
    C'est le laxisme humain qui tue les oiseaux.

    Ces humains, apeurés par la mort que leur fait apprehender un cerveau trop performant.
    Alors leurs religions les rassurent, leur faisant esperer la fin de la souffrance, et une vie meilleure dans l au delà, conditionnée par leur soumission à des textes, destinés à leur faire servir toute leur vie terrestre les représentants désignés depuis l enfance, de leurs dieux...

    Ces textes religieux les incitent à se reproduire sans contrôle, sans tenir compte de leur milieu biologique, puisque la Nature est au service de l 'Homme, lui même soumis aux dieux...

    Alors on ne réfléchit pas.

    "Croissez et multipliez!"...

    1,5 milliards d'humains en 1915, actuellement 7,5 milliards...

    Logés entassés comme des lapins dans des villes, dont les bâtiments peuvent être considérés comme le regardable, au contraire de leurs infâmes égouts, qu'on ne voit pas, ville sous la ville... Quand il y en a... Beaucoup de villes rejettent tout direct à la mer, ou les plastiques s'envolent, ou finissent les hormones des pilules contraceptives et les antibiotiques, le glyphosate des jardins nickels de fainéants exigeants, l 'huile solaire qui tue les récifs de corail...

    7,5 MILLIARDS d'humains, qui depuis la dissuasion atomique, ne redoutent plus le passage des guerres, qui tout les siècles passés, régulaient la démographie, le seul moyen admis si on y pense, non?... Malgré les larmes.
    Notre espèce n 'a pas su à temps, comme d'habitude, voir à long terme.
    Elle a mis en place la Paix, et n'a pas pensé à inciter à réduire la démographie, n'a pas pensé à adapter sa population aux ressources...

    Alors maintenant, c'est l urgence, pas vrai?... Les oiseaux essaient depuis longtemps de nous avertir, mais... Peine perdue...

    La soumission aux dieux s'est enrichie d'un nouveau, plus universel celui là...

    Le fric est le plus efficace des dieux.

    Chaque année, son emprise, dont l unité est l inflation, devient plus évidente...

    Les parents smicards de deux marmots ont plus de difficultés à boucler les mois que leurs parents, qui sous Miterrand voyaient des 4x3 au bord des routes dire que "La France a besoin d'enfants."... Vous vous rappelez de ces panneaux?...

    Ils sont là, les mômes demandés. Mis au monde par des gens qui ne voyaient pas plus loin que la douceur de leur foyer, ne se posaient pas trop de questions...

    Revendiquaient que les Africains avaient bien le droit de faire des mômes à outrance, parce que c'est leur culture et leur assurance retraite...

    Et bien maintenant, donnez à manger à ces smicards Européens, à ces Africains, aux Ricains obèses et aux bidonvilles de Manille sans soja OGM, sans glyphosate, sans les barons de la chimie et les cravatés en chemises blanches de la Fnsea et consorts... FAITES le, plutôt que d'exiger de vos fauteuils de retraités pépères que vos paysans le fassent, vous qui avez profité toute votre vie de leur asservissement à ce métier!

    Laissez les arabes vendent leur pétrole pour nos bagnoles, avec la bénédiction de TOTAL et EXON et leurs actionnaires... Laissez les lobbies flinguer les inventeurs, les prescripteurs, ceux qui permettraient de rouler à l'eau, remettant ainsi en question l 'ordre mondial... En laissant juste assez de graines de fondamentalistes religieux et de terroristes pour entretenir la situation... Pour que rien ne bouge...

    Continuez à penser que 1+1 ne fait pas forcément deux, que les causes ne s'aditionnent que selon la perception et l'affect que l'on ressent pour elles... Ca vous permet d'exclure celles qui vous dérangent, celles que vous ne voulez pas voir, peut être?... Même pas besoin de les citer, on les connaît tous, n'est ce pas?...

    Ca permet de rester confortable, se dire qu'on y peut rien, et continuer la roue libre, en accusant les autres...

    C 'est traditionnel à l'espèce humaine...

    Après tout...

    Bref. Les oiseaux ne comptent pas sur nous.


    JJB:

    Beau texte Guéna qui élève le débat.....

    ...mais une fois de plus je me sens visé quant tu évoque les retraités pantouflard du café du Commerce qui philosophent au coin du bar et puis repartent à midi, le journal et la baguette sous le bras se faire rudoyer par la bourgoise car on a oublié de mettre les pantoufles...

    J'ai voulu être actif pendant un moment mais mes idées iconoclastes (ça j'en conviens) faisaient tâche au milieu des Ronds de cuir de la chasse qui pensaient que le Con allait foutre en l'air le business...et en disant ça, j'en vois encore se jeter sur le banquet lors de CA de l'ANCGE...

    Alors je vais te mettre un de mes textes car il m'arrive de m'exposer aux critiques dans des milieux qui ne sont pas spécialement intéressés et favorables à la chasse....mais des milieux qui influencent, parfois, la vie publique.

    t tu verras que les vieux schtroumpfs ne restent pas forcément inactifs ( j'en perçois sur HV qui sont dan mon cas) et qui tentent à l'occasion de réunion diverses de faire passer des messages qui, je l'espère, déconstruisent le discours bien-pensant de la nouvelle morale sociale écolo.

  2. #2
    Désinscrit
    Inscrit
    mars 2005
    Messages
    18 094
    Voilà un texte sur la Cause animale ( ptain j'avias pourtant dit que je n'interviendrai plus aujourd'hui).

    Pour info ce texte a soulevé bcp d'interventions dont peu favorable au thème traité.


    La cause animale

    Une réflexion sociétale répond souvent à une actualité qui défraie la chronique, divise l'opinion publique mais aussi à un questionnement sur des faits de société qui remettent en question voire ébranlent nos institutions républicaines et le bien vivre ensemble…. auxquels nous sommes profondément attachés.


    La cause animale en est une car elle soulève une interrogation sur la place que nous réservons dans nos sociétés occidentales à l'animal dans le cadre des critères normatifs de la pensée dominante qui est le discours officiel.


    Ca veut dire qu'il existe un discours de référence de la classe dominante sur le rôle qu'on donne à l'animal dans nos sociétés européennes, discours nourri de représentations symboliques qui évoluent en fonction des époques et de l'identité propre et conjoncturelle du peuple français. Notre pays a été historiquement imprégné durant des siècles par des valeurs chrétiennes. Ce n'est pas un jugement, c'est un constat !


    A la différence d'autres sociétés où l'hindouisme ou encore le Bouddhisme ont façonné les mentalités et le mode de vie de tous les jours nous n'accordons pas le même statut à l'animal. Ces religions ne sont pas monothéistes à la différence du christianisme, du judaïsme et de l'Islam. Cela a son importance.


    Nos modes alimentaires permettent la consommation de viande animale sans que cela soulève un questionnement personnel et une culpabilisation car cela fait partie intégrante de nos us et coutumes.


    Mais nos sociétés évoluent et l'animal n'est plus considéré comme une valeur de consommation sans limite et sans considération morale.


    Un texte d'ailleurs voté par nos assemblées protège dorénavant les animaux leur reconnaissant le statut " d'être vivant doué de sensibilité". Cet article du Code civil est à mettre à l'actif de l'association " 30 millions d'amis" et d'un collectif de 24 intellectuels parmi lequel figure Elisatbeth de Fontenay, Matthieu Ricard, Cyrulnik mais aussi Hubert Reeves, Luc Ferry, Michel Onfray, Finkielkraut, Eric Orsenna et d' autres.


    Parallèlement des associations comme L 214 et One Voice, très mobilisées pour la "Cause animale" mènent des actions de terrain pour dénoncer les pratiques d'un autre âge dans les abattoirs, la maltraitance ou encore la destruction d'animaux sauvages commise par la chasse ou les piégeurs agréés qui oeuvrent pour la régulation des renards, fouines, prédateurs divers etc….. D'autres plus radicaux dénoncent la consommation de la viande et brisent des vitrines de bouchers.


    Partant de ce nouveau du regard porté sur l'animal par une partie de l'élite et certaines associations soucieuses du " Bien être animal" il est bon de s'interroger et chercher à comprendre ce phénomène social qui prend racine.


    Personnellement, j'y vois perçois plusieurs causes existentielles en lien avec une profonde angoisse de l'Homme face à son avenir sur terre avec des ressources naturelles qui se raréfient inexorablement. L'animal et sa symbolique, représentent la Vie Naturelle à l'état pur qui nous échappe au détriment de la mégapole omniprésente, consommatrice insatiable d'espace et de biodiversité.




    Alors, on constate que certains animaux jouent un rôle de "totems "comme le loup, l'ours, le Lynx, le phoque, les rapaces …..animaux quasiment disparus et réimplantés qui d'ailleurs peuvent poser problème au local, chez les ruraux, les éleveurs. Il est d'ailleurs curieux d'observer que ces animaux totémiques étaient par le passé haïs par l'homme et pourchassés. One Voice, association protectionniste veut interdire la destruction des rats dans la Capitale car ils représentent un symbole historique de la ville. Les Vegan veulent interdire toute consommation de viande à un moment où justement la consommation de viande est omniprésente dans nos repas. Les plus anciens d'entre-nous se souviendrons des menus de notre enfance davantage tournés vers les légumes et les oeufs.






    Lorsque j'ai cité certains signataires de la liste des 24, j'ai cité certains antispécistes qui font des déclarations qui m'interpelle, me perturbe.


    Ainsi Elisabeth de Fontenay déclare que les animaux qui partent à l'abattoir lui rappellent les juifs des camps d'extermination et leur fin tragique. Peter Singer, le penseur fondateur de l'antispecisme considère que s'il reste une place dans un canot de sauvetage il faut mieux y faire monter un jeune animal qu'un vieillard. Matthieu Ricard, le représentant en France du Dalaï Lama les rejoint quasiment sur ces thèses qui influencent le courant Vegan. D'autres se réclament abolitionnistes, dénoncent un racisme anti-animaux et portent des critiques graves contre la culture anthropocentriste imprégnée par une pensée chrétienne qui affirme que l'animal a été créé pour servir l'homme. Ils revendiquent un statut de l'animal égal à l'Homme. Ainsi l'Humanisme dont nous sommes imprégnés depuis la fin du 18 ème siècle ( mais parlons nous de la même chose ? ) serait condamnable car il positionne l'homme comme valeur suprême supérieur à l'animal.




    En tant que citoyen je me pose la question de savoir comment je dois me positionner par rapport au nouveau statut de l'animal dont certains de nos concitoyens et intellectuels entendent lui octroyer un nouveau statut et en interdire la consommation à partir de considérations philosophiques assez dogmatiques à moult égards. Je le ressens comme une mesure arbitraire puisée dans une nouvelle idéologie "animaliste", qui imposée à tous, risquerait de restreindre notre droit à la différence. Mais d'un autre côté nos sociétés modernes doivent faire évoluer le sort qu'on réserve à l'animal, par esprit d'Humanité en criminalisant la souffrance gratuite et volontaire envers les animaux.


    Et pour conclure je citerai cette phrase pleine de sagesse de Ghandhi:


    " On reconnait le degré de civilisation d'un peuple à la manière dont il traite ses animaux"

  3. #3
    Désinscrit
    Inscrit
    mars 2005
    Messages
    18 094
    Et j'ai défendu l'exercice de la chasse qui est issue de nos traditions et de notre identité nationale, culturel, religieuse et philosophique car dans les religions monothéistes l'animal n'a pas le même rang que l'homme (Humanisme).

  4. #4
    chanteuse
    Inscrit
    décembre 2006
    Messages
    1 818
    rappel ,lors de la rencontre FNC FNSEA il a été reproché à WS sa prise de parole "sur l’action conduite au Parlement pour obtenir l’interdiction à court terme des néonicotinoïdes, sur notre soutien pour l’interdiction rapide du glyphosate, sur la responsabilité des agriculteurs dans la disparition du petit gibier.

  5. #5
    Citation Envoyé par pioupiou64 Voir le message
    rappel ,lors de la rencontre FNC FNSEA il a été reproché à WS sa prise de parole "sur l’action conduite au Parlement pour obtenir l’interdiction à court terme des néonicotinoïdes, sur notre soutien pour l’interdiction rapide du glyphosate, sur la responsabilité des agriculteurs dans la disparition du petit gibier.
    allez pan 1 dérive du sujet sans explication! pq? comment?

    pioupiou , réfléchis bien pendant tes vacances à l'art du contre-pied .
    le vent se lève...

  6. #6
    chanteuse enrouée
    Inscrit
    août 2003
    Messages
    7 309
    Salut JJB.

    Pas facile de parler de ce qu'on pense de la situation des oiseaux en faisant abstraction de leur environnement, animal (dont humain), terrestre et climatique, hein?...

    Pour être clair, Tu n'es pas plus visé que d'autres dans ce que j'écris, qui correspond à ce que je pense réellement, sans masque... Au regard de quelle bienséance devrais je perdre du temps et de l'énergie à nuancer mon propos? A y perdre en clarté?

    Tu fais partie d'une génération, effectivement, avec ses stéréotypes assez évidents, que j'ai exposé ci dessus, tu t'y reconnais? Probablement comme les autres retraités actifs sur ce post, et alors? Je devrais faire gaffe à ça? N'y compte pas.

    On vit dans un monde constitué de plusieurs générations... Dont je suis, avec les questionnements, les stéréotypes mentaux, les travers, les défauts ou les constats d'un type seulement agé de 20 ans de moins que Toi... Qui sont déjà envisagés comme anachroniques par de plus jeunes que moi, c'est le jeu...

    Ma perception des univers paysans et citadins me fait écrire ce que j'ai écrit, cette absence globale de vision à long terme des politiques qui entrainent un affrontement de ces deux univers, me fait enrager, car elle déteint sur toute la société...
    Et selon moi, provoque ce manque de communication, de partenariat et de projet commun...

    Et je ne vois pas d'issue à ça...

    Donc, oui, je n'aime pas lire les mots qui accablent l'agriculteur quand le citadin a vécu une partie de sa vie en profitant des prix bas payés à l'agriculteur.


    Un agriculteur qui à l'époque, a fait ce que l'expérience des années désigne comme une erreur, le tout chimique et le productivisme dopé par les aides publiques qui finalement allaient engraisser les grands groupes de commerce para-agricole (batiment, chimie, semenciers, abattoirs etc...)

    Au final, le citadin, le rural et l'agriculteur paient les pots cassés.

    MAIS, c 'est une erreur conjointe, mode de production et mode de consommation sont indissociables. Et donc, comment maintenant reprocher à l'agriculteur seul cet état de fait?

    J'ai été long, mais j'espère que c'est clair?

    Félicitations pour ton engagement dans le texte que tu as écrit, tu défends bien ton point de vue, c 'est le but! Finalement, tu continues d'y croire plus que moi, qui ne chasse plus depuis " saisons... Tu vois, je ne me sens pas "tout blanc", je me pose des questions sur ce monde, peut être trop de questions, mais ça je n'y peux rien...

    A plus.

  7. #7
    chanteuse enrouée
    Inscrit
    août 2003
    Messages
    7 309
    3 saisons.

    Désolé.

  8. #8
    Désinscrit
    Inscrit
    mars 2005
    Messages
    18 094
    Ma critique est dirigée contre la politique agricole dont les agriculteurs sont les serviteurs obligés et non zélés.

    Il suivent..... comme pendant la période des jachères ( ce qui fut une aubaine pour les perdrix et lièvres quand ils n'étaient pas décapités lors des fauches imposées en juin ou juillet par une directive européenne. Et gare à une amende si tu laissais grainer.....)

  9. #9
    chanteuse enrouée
    Inscrit
    février 2005
    Messages
    9 436
    Voilà de quelle manière est informé le public, il n'est pas étonnant qu'un sentiment anti-chasse se développe :

    https://www.consoglobe.com/especes-m...en-france-cg/3

  10. #10
    Halbran
    Inscrit
    septembre 2010
    Messages
    363
    ...d'autres "limites" à l'ultra-mécanisation de l'agriculture:

    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/...cid=spartanntp

    là, c'est l'humain qui est concerné

  11. #11
    chanteuse enrouée
    Inscrit
    février 2005
    Messages
    9 436
    Le datura est présent partout quand on y fait attention. Une des sources de contamination est la boule de graisse avec graines. J'en ai retrouvé dessous 2 points d'alimentation...

  12. #12
    chanteuse
    Inscrit
    avril 2004
    Messages
    3 292
    bon, on a refait le monde. Maintenant, on fait quoi ?

  13. #13
    chanteuse
    Inscrit
    avril 2004
    Messages
    3 292
    Les rapaces étant en fin de chaîne alimentaire, eux aussi subissent les traitements agricoles.
    Par exemple, le milan royal :https://www.lpo.fr/actualites/2018-u...le-milan-royal
    L’empoisonnement reste de loin la première cause de mortalité en France

    Les vingt-quatre autopsies et analyses toxicologiques qui ont pu être réalisées révèlent que treize milans ont succombé à un empoisonnement. Plus grave encore, les substances responsables de la mort de neuf d’entre eux sont le carbofuran et l’aldicarbe, deux substances interdites en France depuis plus de dix ans. Les quatre autres individus ont péri suite à des intoxications aux anticoagulants (à savoir la bromadiolone et le brodifacoum), au plomb ou au cadmium.

  14. #14
    chanteuse enrouée
    Inscrit
    février 2005
    Messages
    9 436
    Citation Envoyé par Vincent L Voir le message
    bon, on a refait le monde. Maintenant, on fait quoi ?
    Si tu brûles d'impatience pour agir :

    https://extinctionrebellion.fr/

  15. #15
    Halbran
    Inscrit
    septembre 2010
    Messages
    363
    si pour une fois nous pouvions éviter de laisser le "bon rôle" aux assos vertes et jouer la carte "lanceurs d'alerte" de par notre position d'observateurs de terrain (les vrais, hein ).

    Une "lettre ouverte" des chasseurs français pourrait-être un bon début...

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • [VIDEO] code is Activé
  • Le code HTML est Désactivé
Partenaires
- Page modifiée le 18/10/2017